J’ai une fontaine
Dans un coin de mon jardin
Là, vous me trouverez
Le matin comme le soir
Pétrifié de chagrin,
Pensant à ma bien-aimée

Ma bien-aimée est morte,
Je n’éprouve plus aucun plaisir

(…)

Les commentaires de ce blog sont propulsés par Disqus